Les stratégies santé du GAFA(MI)

Depuis une dizaine d’années, les géants de la révolution digitale comme Google, Amazone,Facebook,Apple, Microsoft, communément désignés par le GAFA(MI) , ont ouvert la voie à l’industrialisation progressive des soins de santé.

Les soins de santé représentent un pilier majeur de la solidarité, généralement caractérisé par un encadrement légal rigoureux et strictement réservé aux professionnels de la santé.

Cependant, les enjeux démographiques, la généralisation des maladies chroniques et les progrès technologiques ont conduit à une explosion des besoins, poussant les organismes payeurs à s’interroger sur les limites de la solidarité.

Conscients de cet enjeu, le GAFA(MI) a su habilement se positionner en vantant la révolution digitale comme la solution répondant adéquatement au problème d’un accès aux soins de santé qualitatif pour tous.

Le GAFA(MI) n’a cependant jamais adopté un discours conquérant, préférant l’approche plus douce du «capitalisme créatif». Le capitalisme créatif est une approche par laquelle les gouvernements, les entreprises et le non-marchand collaborent pour agrandir le champ d’action du marché, afin que davantage de gens puissent faire du profit, Bill Gates

Tout est dit et le GAFA(MI) a su cultiver efficacement la terre promise en axant sa stratégie sur :

  • Le patient interconnecté et responsabilisé

L’approche repose sur l’idée d’une assistance 24/24 au profit du citoyen qui peut mesurer ses principaux paramètres santé, obtenir un diagnostic d’orientation sinon un référencement direct à des professionnels de la santé interdépendant. Amazon & Apple ne cachent plus leurs ambitions sur ce terrain.

Alors qu’Amazon oriente sa politique vers un service intégré pour les soins primaires, Apple mise sur le wearable et les données santés partagées, faisant de son Iphone ou Iwatch, un outil incontournable pour son porteur, les prestataires de soins et le tiers payeur.

  • Les données « santé » partagées au profit de la qualité de la recherche & des soins

Les données médicales stockées doubleront tous les deux mois à dater de 2020. Le cloud représente, par conséquent, un marché non négligeable.

Alors que Microsoft se positionne en optant pour une plateforme de stockage, de protection et de mise à disposition des données santé se voulant neutre, Amazon poursuit sa quête au travers de plateformes dédiées à son exploitation personnelle.

  • L’Intelligence artificielle et la médecine data-driven.

Google, Microsoft ou IBM Watson concentrent également leur force sur un troisième axe stratégique, celui de l’IA et de l’algorithme santé visant à développer des outils capables de surpasser le résultat humain.

Les stratégies « santé » ainsi déployées par le GAFA(MI) ne sont cependant que l’aube de changements plus importants encore de tout un secteur qui ne peut plus se permettre de faire l’impasse d’un marché dorénavant partagé où le patient est approché sous l’angle d’un consommateur responsable, capable d’exprimer ses choix.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.