Toujours pas de remboursement pour l’élastographie (Fibroscan)

Le précédent gouvernement avait certes déjà mis sur pied en 2014 l’ambitieux plan hépatite C, qui a livré entre-temps d’excellents résultats, mais le remboursement de l’élastographie non invasive (également connue sous le nom de FibroScan) se fait encore attendre. Damien Thiéry (MR) a demandé à la ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) quand ce serait enfin chose faite… mais la ministre n’a malheureusement pas pu apporter de réponse claire à cette question.

Le test non invasif qu’est l’élastographie ou FibroScan occupe une place diagnostique importante dans la prise en charge et le traitement de la fibrose hépatique et de l’hépatite C, et Damien Thiéry s’est donc étonné qu’il n’existe toujours ni code de nomenclature ni remboursement pour cet examen. Dans sa réponse, la ministre a évoqué le rôle de l’élastographie et d’autres tests sanguins dans le dépistage de la fibrose hépatique, tel qu’il est mentionné dans le rapport 276Bs du KCE. Une nouvelle évaluation des tests non invasifs pour la détection et l’évaluation de la fibrose hépatique et de l’hépatite C (et donc, entre autres, de l’élastographie) serait apparemment prévue au niveau du Conseil Technique Médical (CTM) – une manière, pour la ministre, de laisser entendre qu’un remboursement n’est pas encore pour demain. Elle n’a pas non plus pu renseigner le député Thiéry sur le nombre d’élastographies réalisées depuis 2014, pour la bonne et simple raison que, en l’absence de code de nomenclature, ces examens ne font pas non plus l’objet d’un enregistrement. Elle a néanmoins précisé que quelque 1.900 patients avaient bénéficié d’un traitement par antiviraux contre l’hépatite C en 2017, dont un peu plus d’un tiers avaient vraisemblablement subi une élastographie. La source de ces chiffres n’est toutefois pas immédiatement évidente.

  • Source: Réponse apportée le 11/12/2018 à la question parlementaire 27342.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.