HIV Hack: 3 équipes du hackathon récompensées

Après 48h de travail soutenu dans les locaux de DigitYser, 3 équipes du hackathon ont été récompensées. Leurs approches tant innovantes que différentes ont pour but d’améliorer la prise en charge des patients et de diminuer l’émergence de résistances aux antirétroviraux. Les 3 équipes primées auront le soutien de Johnson&Johnson Global Health pour tester leur projet en Afrique.


L’équipe d’ARTVERC a construit un modèle de base de données pour aider les structures locales à suivre les guidelines de l’OMS. WorldWise Wide Web ont quant à eux porté une solution qui encourage l’aide mutuelle entre personnes séropositives.

Enfin, Kioni Bot a pour ambition d’accompagner les patients. Ce Chat Bot permet de construire une série de services personnalisés. Grâce à un système de géolocalisation, chacun peut plus facilement trouver un dispensaire pour effectuer un test de dépistage. Le Chat bot offre un climat de confiance et de motivation pour le suivi du traitement. Le support psychologique apporté par l’application est aussi vital pour des patients souvent éloignés de toute structure de soins.

Irène del Carmen Pérez-Merbis, chef de cette dernière équipe, a travaillé sur le projet pendant près de 2 mois. Rejointe au Hackathon par Lantana, une startup belge coopérative, spécialiste de la blockchain et de l’intelligence artificielle , elle interpelle sur la plus-value des données en santé publique « Nous avons besoin de faire bouger les lignes des gouvernements, des ONG et de l’OMS sur la récolte et l’utilisation de données. Il faut une vraie analyse scientifique des données et plus seulement une simple description »

Lire aussi :

HIV Hack: les Data contre le Sida

Dépister le VIH grâce aux smartphones?

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.