#CES2019 : l'Oréal dévoile le prototype du tout premier capteur portable pour mesurer les niveaux du pH de la peau

L’Oréal a présenté un prototype de la toute dernière innovation de son Tech Incubateur, lors du Consumer Electronics Show 2019. My Skin Track pH by La Roche-Posay est le premier capteur portable accompagné d'une application dédiée capable de mesurer facilement les variations du pH de la peau et de proposer des associations de produits personnalisées. 

My Skin Track pH a reçu le Prix de l’Innovation CES 2019 dans la catégorie « Wearable Technology Products ». Le capteur a été développé en partenariat avec La Roche-Posay, la marque des soins de la peau de L’Oréal. « Les communautés scientifiques et médicales connaissent depuis longtemps le lien entre les niveaux du pH cutané associées aux problèmes de peau auxquels sont confrontés des millions de personnes au quotidien », explique Guive Balooch, Directeur du Tech Incubateur de L’Oréal Recherche et Innovation. « Notre objectif est d’utiliser cette technologie de pointe pour offrir aux consommateurs des données pertinentes sur l’état de leur peau, afin qu’ils puissent trouver les produits les plus adaptés à leurs besoins individuels ».   

Pour L’Oréal, le petit capteur fin et flexible My Skin Track pH incarne la prochaine étape des technologies des soins personnalisés. Premier capteur portable à mesurer les niveaux de pH individuels de la peau grâce à la technologie microfluidique, il capture d’infimes quantités de sueur présente dans les pores de la peau via un réseau de micro-canaux et fournit une valeur précise en 15 minutes.   

Tandis que les méthodes précédentes de mesure des niveaux du pH cutané nécessitaient des appareils électroniques imposants ou d’importants échantillons de sueur, My Skin Track pH peut générer des données précises à partir de quantités de sueur presque imperceptibles. 

My Skin Track pH indique la valeur du pH, via un processus simple divisé en deux étapes :   

1) L’utilisateur place le capteur sur la face interne du bras pendant 5 à 15 minutes, jusqu’à ce que les deux points centraux se colorent.   

2) Ensuite, l’utilisateur ouvre l’application My Skin Track pH et photographie le capteur. À l'aide d’un algorithme, l’application mesure la valeur du pH et la perte de sueur locale de l’utilisateur, c’est-à-dire le taux de transpiration sur la surface de la peau, pour évaluer l'état de santé de celle-ci et offrir des recommandations de produits La Roche-Posay qui vont permettre de traiter la peau et ré-équilibrer le pH.    

« Le pH est un indicateur essentiel de l’état de santé de la peau », déclare Professeur Thomas Luger, Chef du Service de Dermatologie à l’Université de Münster. « Mes patients s’intéressent à ce test, mais jusqu’ici, mesurer le pH de la peau en dehors du cadre d’une étude clinique était très compliqué. Cet outil a le potentiel nécessaire pour pousser mes patients à adopter des habitudes plus saines en matière de soin de la peau et offrir aux professionnels de santé un tout nouveau moyen de recommander des soins adaptés. »  

My Skin Track pH a été créé par L’Oréal en partenariat avec Epicore Biosystems, leader dans le secteur des plateformes microfluidiques et des capteurs portables flexibles. 

« Ce nouveau prototype représente la prochaine étape du parcours de La Roche-Posay dans l’univers des technologies de la beauté. Nous nous engageons à faire directement profiter les consommateurs des progrès scientifiques, afin qu'ils prennent soin de leur peau au maximum », a déclaré Laetitia Toupet, Directrice Générale de La Roche-Posay.  

Dans un premier temps, My Skin Track pH sera lancé en 2019 chez les dermatologues partenaires de La Roche-Posay aux États-Unis dans le but de rassembler de nouvelles données pour, à terme, proposer le produit directement aux consommateurs.   

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.