#BHCT2019: un congrès pour mieux comprendre les enjeux de la santé connectée

Pour sa première conférence annuelle, l’association Building HealthCare for Tomorrow (BHCT) a l’ambition de démontrer la valeur ajoutée de la transition numérique et des nouvelles technologies dans les soins de santé.

Partant de sa philosophie du patient éclairé, moteur de son itinéraire santé, Building HealthCare for Tomorrow (BHCT), une association fondée en 2018 par des médecins et des experts financiers et juridiques, entend promouvoir l’implémentation d’itinéraires de soins intégrés à partir d’hôpitaux et de polycliniques, en utilisant le levier des nouvelles technologies.

Pour son premier Congrès, BHCT veut démontrer la valeur ajoutée de la transition numérique sous plusieurs angles. Cette première édition se tiendra le samedi 23 mars prochain, dans le cadre prestigieux de l’hôtel Art Deco Crown Plazza à Bruxelles.

Pour ce faire, BHCT a uni ses forces à IN4CARE, Spirit of Change et NUMERIKARE, avec pour objectif majeur de débattre d’un cadre réaliste destiné à renforcer les partenariats entre Health & Wealth.

Le Dr Sam Ward et Karolien Haese, fondateurs de BHCT, font le point sur la question: «Ce Congrès va permettre d’avancer dans la réflexion pour fixer un cadre médical, politique et juridique de la santé connectée. Pour le médecin, la santé connectée se limite encore trop souvent à la connexion du patient à une machine pour recueillir des données et, le cas échéant, pour prendre sa place ou diriger la vie du patient. Le message est alarmant. La santé connectée, ce n’est pas ça».

Les soins préventifs connectés
Pour Karolien Haese, quatre dimensions sont à prendre en compte dans la santé connectée, toutes fondées sur la confiance: la connexion humaine entre le patient et son médecin, la connexion du patient à sa machine, la connexion entre professionnels de la santé et la connexion à la réalité statistique de l’analyse de données.
«L’objectif est que nous rassemblions tous les acteurs actifs dans la prestation des soins (patients, pharma, médecin, hôpital, institutionnel, politique et entreprises) pour échanger les points de vue. Nous voulons aussi challenger les médecins à 360° sur cette question, leur rôle dans la transition numérique étant essentiel: Le patient est-il préparé au shift 
numérique? Le changement de dynamique pourrait-il venir patient? Comment les hôpitaux et les médecins vont-ils s’adapter aux enjeux ou quel est le rôle du gouvernement dans ce 
nouveau paysage

Valoriser la plus-value des médecins et des hôpitaux
En tirant parti des nouvelles technologies et des compétences médicales éventuellement transférées vers d’autres professionnels qualifiés, il est possible d’optimiser la prestation des soins de santé en améliorant la qualité des soins tout en maintenant un prix abordable. Pour le Dr Sam Ward, l’urgence se situe au niveau de la valorisation de la plus-value des médecins et des hôpitaux: «Le médecin possède la connaissance du patient, il reste aussi la personne de confiance notamment vis-a-vis de la protection des données. Par ailleurs, l’hôpital connaît les besoins des médecins et des patients. Il convient de valoriser tout cela plutôt que d’attendre une offre du secteur marchand».

Dans un proche avenir, les patients deviendront plus responsables de leur comportement dans le processus de soins. «Pour des raisons financières et de recherche de confort, le rôle du patient dans sa propre prise en charge médicale évolue vite et les autres parties prenantes devront adapter leurs services à un patient plus responsable et plus exigeant, notamment en ce qui concerne les informations fournies sur la pathologie, son traitement et les coûts associés», concluent les deux fondateurs de BHCT.

> Programme et inscription Cliquez ici

Lire aussi : #BHCT2019 - Un congrès 100% interactif: «On ne verra pas le temps passer»

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.

Derniers commentaires

  • Jean Georges Mathy

    30 janvier 2019

    APRES AVOIR LU L' article des données de 14.500 PORTEURS DE VIH , volées et publiées , il faut être naÏf ... pour croire aux dossiers médicaux électroniques protégés ;on aimerait en savoir plus sur les méthodes utilisées pour" protéger ces dossiers!