Pharmaciens danois, bientôt des prescripteurs?

Fortement «libéralisées» il y a trois ans, ce qui s’est traduit par une augmentation de 45% de leur nombre, les pharmacies danoises devraient prochainement bénéficier de nouvelles compétences en matière de suivi pharmaceutique et de plans de médication. En effet, le gouvernement danois prévoit d’élargir les compétences des pharmaciens dans plusieurs domaines. En premier lieu en matière de plans de médication et de suivi. Les pharmaciens seront non seulement associés plus étroitement aux dossiers médicaux partagés, mais centraliseront également dans un dossier l’ensemble des médicaments prescrits à chaque patient. Ils pourront établir des plans de médications pour certains patients chroniques stables, en leur remettant des piluliers hebdomadaires individualisés sous blisters, réalisés à l’officine. Ils définiront eux-mêmes quels patients pourront bénéficier de ces blisters. En outre, le gouvernement a promis aux pharmaciens de leur accorder un droit de prescription. Cet élargissement des compétences des pharmaciens est la «contrepartie» de la libéralisation du secteur.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.