L'ASWR lance une campagne contre l'usage de médicaments au volant

Durant tout le mois de février, l'Agence wallonne pour la Sécurité routière (ASWR) lance une campagne de sensibilisation sur les autoroutes pour mettre en garde les automobilistes que l'usage de médicaments au volant peut provoquer un accident. Cette campagne sera relayée par les médecins et pharmaciens.

Selon l'AWSR, un Wallon sur 10 roule au moins une fois par semaine sous l'influence de médicaments pouvant altérer les capacités de conduite. Et ce sont jusqu'à 36% des Wallons interrogés qui déclarent avoir conduit au moins une fois au cours de l'année écoulée sous l'influence de tels médicaments.

La consommation de médicaments au volant peut augmenter le risque d'accident par 5. En Wallonie, les médicaments les plus consommés par les conducteurs interrogés sont les médicaments à la codéine (antidouleurs, sirops), suivis par les antihistaminiques, et ensuite la catégorie des antidépresseurs, anxiolytiques et tranquillisants.

L'AWSR rappelle qu'une conduite sous influence de médicaments peut conduire à de lourdes amendes allant de 1.600 à 16.000 euros.

La campagne de sensibilisation sera relayée par les médecins et pharmarciens. La SSMG (Société Scientifique de Médecine Générale) et l'Association des Unions des Pharmaciens (AUP) soutiennent 'activement' l'initiative et ont cosigné un courrier accompagnant des posters de la campagne, qui est adressé à plus de 6.000 médecins généralistes et 1.700 pharmaciens wallons.

> Lire aussi : Des pictogrammes sur les médicaments pour indiquer leur effet sur la conduite, plaide Vias

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.